Patron des pères

Un homme tranquille – un homme « juste »

par Mgr Donald Wuerl

Le troisième chapitre de l’exhortation apostolique Redemptoris Custos se concentre sur Joseph en tant qu’« homme juste », en tant qu’époux. Dans son message, le pape Jean-Paul II a recours à l’image d’un Joseph comblé d’amour, d’amour de Dieu, d’amour de son épouse et d’amour d’un enfant, Jésus, qui lui a été confié.

Quoique la vie conjugale puisse apporter de nombreux défis qui font surface dans la vie quotidienne, c’est l’amour qui en fait un bienfait au bout du compte.

Dans les célébrations du mariage, les lectures de l’Écriture nous rappellent que le mariage fait partie du plan de Dieu tel qu’exprimé dans le Livre de la Genèse. Si la mise en œuvre du plan de Dieu exige tellement d’efforts de la part des époux, c’est l’amour qui, jour après jour, témoigne de cet effort.

Parmi les « citations fermes » de Jésus, il y a le défi que, de nos jours, présente pour plusieurs la suivante: « Que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni » (Mc 10, 9). Les statistiques illustrent qu’aux États-Unis, un mariage sur deux finit par un divorce. Peut-être que, dans son message, Jésus nous prévient chacun d’entre nous que, à travers toutes les tribulations de la vie, il est impossible de maintenir une relation amoureuse permanente sans cet engagement ferme qu’en dépit de toutes les péripéties, le couple subsistera.

Dans une société qui rejette tout engagement personnel avec tant de facilité, nous n’avons pas à nous surprendre que le mariage soit en déclin. La vision catholique de l’amour et du mariage continue à offrir une voie sûre et des conseils justes.

Mgr Donald Wuerl, archevêque de Washington, est l’auteur de plusieurs livres sur la foi catholique. Le présent article est extrait de la revue Columbia (juin 2002), la publication mensuelle des Chevaliers de Colomb.

Précédent | Suivant