This Month's Topic


La Vérité et la Beauté de Notre Sexualité

par Edward Mechmann, Esq.

Un des merveilleux dons de notre foi catholique se traduit par notre vision, belle et positive, de la sexualité. Nous n’adhérons pas à la vision mondiale de la sexualité qui se concentre presque entièrement sur l’aspect physique et laisse les gens avec un sentiment vide et d’être utilisé – et conscient au profond de leurs cœurs que quelque chose manque. 

Notre compréhension catholique de la sexualité prend en considération la personne dans son entier et le plan de Dieu pour nos vies et notre amour. Pour vous aider à comprendre la vérité et la beauté de notre sexualité, voici un bref survol : 

1. Il n’est pas bon d’être seul

Nous ne pouvons vivre sans amour. Nos vies n’ont pas de sens et sont ennuyantes si nous ne connaissons pas l’amour, si nous n’y participons de façon intime. Chaque personne humaine a reçu de Dieu la vocation d’aimer. Nous sommes tous attirés par des liaisons où nous pouvons expérimenter le véritable amour --- d’abord de toutes les amitiés et des liaisons romantiques, mais en fin de compte dans la vocation du mariage. Nous savons ceci de nos propres cœurs qui recherchent l’amour.  

2. Le langage de nos corps  

Pour sortir de notre solitude, nous devons écouter le langage de nos corps et le sens que Dieu leur a donné. Rappelez-vous, nous sommes des personnes, non seulement des corps, fait à l’image et à la ressemblance de Dieu.

Cependant, nos corps peuvent nous informer plus que du côté physique – ils peuvent nous informer également sur notre côté spirituel et sur la nature que Dieu a intégrée en nous. Quand nous regardons nos corps, ils nous informent clairement que les hommes et les femmes sont faits l’un pour l’autre et sont faits pour se joindre ensemble lors de l’acte sexuel qui nous unit et introduit une nouvelle vie dans le monde.

Ce lien entre l’amour et la vie est un aspect nécessaire de notre sexualité et du mariage – c’est la vérité sur ce que nous sommes et ce que notre amour doit être. Essentiellement, nos corps nous disent que nous sommes faits pour un engagement marital qui dure toute la vie et pour introduire une nouvelle vie dans le monde. On appèle ceci “la signification nuptiale du corps,” et c’est le point de départ pour vivre la vérité et la beauté de notre sexualité.  
 
3. Un seul être

Pensez à ce passage du livre de la Genèse sur le mariage du premier homme et de la première femme : 

“C’est pourquoi l’homme quittera père et mère pour s’attacher à sa femme, et ils deviendront tous deux un seul être. ”

Pouvez-vous imaginer une image plus forte d’unité et d’intimité que devenir un seul être avec votre conjoint? C’est de cette manière que nous connaissons le vrai amour – en se donnant entièrement à notre conjoint, sans conditions ou sans nous engager à rien, rien entre nous et rien retenu. 

Quand un époux et une épouse font l’amour dans ce sens, c’est leur expression ultime “d’un seul être” uni et nous sommes capables d’être “nus sans avoir honte ” avec l’un l’autre – pleinement ouvert et intime, se faisant confiance et étant ouvert au don d’amour de notre conjoint. 
C’est le plan de Dieu – pour nous de devenir “un seul être” dans cette communion de personnes qui s’unissent pour toute la vie et pour faire le don de la vie. 

4. Usage et abus

Trop souvent, malheureusement, nous ne vivons pas selon le plan de Dieu pour notre sexualité. Nous abusons ce don en utilisant les autres pour notre propre plaisir ou en stérilisant de façon délibérée nos actes sexuels. Nous devenons égoïstes et manipulateurs, et la luxure nous fait agir plutôt que l’amour. 

À chaque fois que nous agissons ainsi, nous ne donnons plus entièrement de nous-même dans cet amour qui introduit la vie, nous ne bâtissons pas la vraie intimité et unité avec notre conjoint et nous ne disons pas la vérité sur notre sexualité. Ce n’est sûrement pas là où Dieu veut que nous soyons, et nous subissons les conséquences – la solitude, la frustration et le sentiment d’avoir été utilisé et vidé.   

5. Le sexe racheté
  
Heureusement, il y a de l’espoir – nous ne sommes pas pris dans cette attrape d’usage et d’abus. Jésus lui-même, qui est devenu vraiment humain, a racheté nous-même et notre sexualité. Comment l’a-t-il réussi? 

D’abord, en parlant de la vérité sur le mariage, le sexe et l’amour, et en nous montrant le plan de Dieu pour le mariage. Mais le plus important, lorsqu’il il s’est donné pleinement et totalement à son conjoint – à nous – sur la croix, il nous a libérés de notre égoïsme et nous a donné une nouvelle vie. 

Grâce à Jésus, et avec son aide, nous pouvons vraiment devenir “un seul être” avec notre conjoint en adhérant au plan de Dieu sur notre sexualité dans la communion du mariage qui dure toute la vie et qui est don de vie.

Edward Mechmann participe au programme de préparation au mariage dans le diocèse de New-York. Cet article est repris avec la permission du Bureau de la Vie Familiale\Respect de la vie de l’Archidiocèse de New-York.