Au juste, comment loin est aller trop loin avec une fille?

(Réimprimé avec la permission de www.chastity.com, un site Internet de ‘ Catholic Answers’.)

Je vais donner quelques précisions, mais avant que je le fasse, nous devrions y établir les fondements. Si nous demandons comment proches du péché nous pouvons amener les filles, nous posons la mauvaise question.   

Nous avons besoin d’un changement d’attitudes. Nous devons commencer à demander: “Comment près de Dieu puis-je la diriger? Comment loin puis-je aller pour conduire cette fille vers la sainteté et défendre son innocence?”

Jusqu’à ce que notre cœur et notre volonté subissent cette transformation, il sera difficile de déterminer où établir les limites physiques dans une relation. Aussi, chaque fois que nous agissons avec la mentalité “comment loin est trop loin,” où allons-nous habituellement nous retrouver? Plus souvent qu’autrement, nous nous retrouvons tout près de cette limite, et avançons petit à petit vers celle-ci chaque fois que nous la visitons.   

Nous devons nous rappeler que la pureté n’est pas tout simplement une question de demeurer d’un côté de la ligne que nous avons tirée. C’est une bataille pour nos cœurs et nos esprits ainsi que nos corps. Cela ne signifie pas qu’un garçon est pur parce qu’il n’a tout simplement pas franchi la ligne. Cela signifie peut-être qu’il n’a pas eu l’occasion de la franchir.

De toute façon, voici quelques lignes directrices afin que vous sachiez comment loin est trop loin. Chaque fois que vous pensez à faire quelque chose avec une fille, demandez-vous si vous ferriez cela si Jésus était dans la pièce. Dans nos cœurs, nous connaissons tous ce qui plaît à Dieu. Également, imaginez-vous comment vous aimeriez qu’un garçon traite votre future fille ou épouse, et traitez les femmes en conséquences.

Comprenez ceci! Souvent, on se laisse entraîner dans une relation tellement intense qu’il est difficile de s’asseoir et de vraiment regarder dans nos cœurs.

Certaines personnes assument: “Tant que je suis vierge, je suis vertueux.” Elles se comparent à d’autres qui couchent de façon régulière avec n’importe qui, et aussi longtemps qu’elles voient le monde de cette perspective, elles se sentent comme si elles étaient sur la bonne voie.

En attendant, ces personnes se donnent un peu d’eux-mêmes lors de relations sans lendemain, tout cela sous le prétexte que leurs amis sont pires. 

Rendez-vous service: ne soyez pas trop technique en dressant une limite vis-à-vis ce qu’est la virginité, et en se disant que tout le reste va. Si vous ne pouvez pas décider si une telle action est “aller trop loin,” imaginez ce que serait la réaction de future épouse ou de votre futur époux si jamais vous lui racontiez l’acte que vous aviez partagé avec cette autre personne. Prenez les décisions qui s’imposent maintenant afin que le cœur de votre futur conjoint ou votre future conjointe soit béni par celles-ci, non blessé par elles. ( Et ne soyez pas trop empressés à discuter des détails de votre expérience préalable avec les futurs époux; une grande part de cette information pourrait faire beaucoup plus de mal que de bien.)  

La ligne dans votre esprit

Où est donc la ligne? Pour commencer, sachez que la ligne commence dans votre esprit. Aussitôt que vous commencez à désirer une fille, arrêtez.

En ce qui concerne les lignes physiques, une ligne directrice assez facile à se rappeler est la suivante: “Ne touchez pas à ce qui ne vous appartient pas.” Je vous conseille aussi de ne pas vous baiser passionnément, de ne pas baiser en bas du menton ou de vous allonger ensemble. Cela peut paraître extrême à certaines personnes, mais le plus sensuel et physique vous devenez lors d’une relation, plus la relation commence à tourner seulement autour de cela.

J’admettrai qu’il est facile de voir cela comme une litanie de “non,” mais considérez-la comme ceci : Il y a une route en Californie qui longe les côtes. C’est une magnifique randonnée qui vous mènera le long d’une falaise à pic qui descend des centaines de pieds vers l’océan. Imaginez que vous vous promenez avec votre voiture sport de luxe, et le passager fait la remarque suivante: “Mon ami, voilà un autre de ces stupides garde-fous. Et regarde, il y une autre affiche qui annonce un virage serré à venir. Je déteste la façon que le système routier de la Californie inhibe votre liberté et vous dit quoi faire.” Les chances sont que vous ne laisseriez pas ce garçon conduire votre voiture.  

Quand nous entendons des lois morales différentes sur notre sexualité, elles sont là pour les mêmes raisons que les garde-fous et les affiches marquent la randonnée d’une personne le long de la route côtière du Pacifique. Si vous voulez exprimer votre liberté en sautant en bas de la falaise avec votre voiture, vous êtes libres de le faire. Mais la pureté de votre âme vaut beaucoup plus qu’une voiture. Les lois morales de l’Église sont là pour notre bien afin que nous ne tombions pas pour des versions contrefaites de l’amour.

Si vous avez tout essayé pendant des années, essayez la pureté. Vous ne le regretterez pas. Chaque année, je parle à plus de 100,000 adolescents sur les fréquentations, le sexe et les relations, et je n’ai jamais rencontré une personne qui a regretté ce que lui ou elle n’a pas fait lors d’une fréquentation. Jamais une étudiante du secondaire n’est venue à moi en pleurs après une allocution sur la chasteté parce qu’elle n’a jamais couché avec son petit ami. Jamais un garçon ne s’est confié à moi qu’il était mort de peur parce que sa petite amie n’était pas enceinte. Ils regrettent ce qu’ils ont fait, non ce qu’ils ont sauvé.