Politique de confidentialité

Le site intitulé Des Pères pour bien faire.org est administré et commandité par l’Ordre des Chevaliers de Colomb.  L’Ordre respecte et protège la confidentialité de ses clients et de ceux et celles qui ont recours à ses sites Internet. La déclaration de confidentialité ci-dessous fournit les renseignements détaillés sur la façon dont l’information nominative est obtenue et utilisée. Ladite déclaration de confidentialité s’applique, pour ce qui relève des Chevaliers de Colomb, au réseau des sites Internet, des articles et des services qui se trouvent, mais non exclusivement, sur les sites suivants: KofC.org; PapalTrip.com; Fathersforgood.org; ACivilizationofLove.org; KofCMuseum.org, et autres domaines des Chevaliers de Colomb.

 

Collecte et usage des informations

L’Ordre des Chevaliers de Colomb est le seul propriétaire des renseignements recueillis sur ledit site. Aucun de ses membres ne vendra, ne partagera ou ne louera à des tiers lesdits renseignements et ce, d’aucune autre façon que celle décrite dans la présente déclaration. Les Chevaliers de Colomb recueillent des renseignements de leurs usagers situés à divers points de leur site Internet.

Le site Internet offre plusieurs occasions aux visiteurs de s’inscrire afin de recevoir, par la poste, de la documentation relative à la promotion et à certains renseignements, aux fins de l’obtention de réponses aux requêtes soumises. De tels formulaires d’inscription se rapportent souvent à des listes d’envoi à l’interne et exigent que le requérant fournisse ses coordonnées (nom et adresse courriel). L’Ordre a recours aux coordonnées pour expédier des renseignements concernant la paternité. Les usagers peuvent, en tout temps, exprimer leur refus de recevoir d’autres envois (voir le paragraphe ci-dessous sur la Faculté de refus).

 

Partage et utilisation

L’Ordre ne partagera, ne vendra, ni ne louera à des tiers, aux fins de leur utilisation promotionnelle, l’information nominative reçue. À l’occasion, l’Ordre entreprend des contrats avec des tiers pour que ceux-ci puissent rendre des services (par exemple, en fournissant des services à la clientèle). Lesdits contrats interdisent aux parties contractantes d’avoir recours à de l’information nominative à leurs fins particulières, et sont également tenues de respecter la confidentialité de l’information nominative qui leur est partagée.

Enfin, il pourra arriver, dans des circonstances bien délimitées, que l’Ordre divulgue ou rapporte de l’information nominative dans les cas où, de bonne foi, il est estimé que la communication est exigée en vertu de la loi. Par exemple, il pourrait être exigé de l’Ordre qu’il communique de l’information nominative, lorsqu’il s’agit de collaborer avec des régulateurs ou des autorités policières, aux fins de se conformer à une procédure judiciaire telle qu’un ordre de la cour, une assignation, un mandat de perquisition ou une requête de la part d’une force publique 
 

 

Recours aux technologies d’Internet

L’Ordre a recours à diverses technologies sur ses sites. Parmi celles-ci, le témoin, c'est-à-dire un élément d’information qui permet au serveur d’installer sur l’ordinateur de l’internaute, lorsque celui-ci visite nos sites Internet. Les témoins permettent au serveur d’observer les navigateurs en ligne, clients de produits et services directement reliés au site Internet utilisé, et de repérer le point d’ouverture et le point d’enregistrement des usagers participant à nos programmes d’abonnement associés et également de repérer et de mesurer le succès de telle ou telle campagne de mise en marché. Les témoins servent aussi à repérer l’utilisation globale du site, ainsi que les secteurs préférés des internautes, permettant ainsi au serveur de rendre plus agréable la visite des internautes, en leur permettant de faire une visite sur mesure. Le recours à un témoin n’implique en rien le repérage d’information nominative au cours d’une visite sur le site. Si l’internaute choisit de désactiver le témoin, il peut continuer de naviguer sur le site, bien qu’il puisse en résulter l’accès limité à certains secteurs de nos sites Internet.

Le serveur pourrait accéder et mettre en place des témoins par le recours à des pixels invisibles, connus aussi sous le nom d’image GIF invisible. Ces pixels invisibles fournissent, à même le site, des renseignements, tels que le repérage des pages auxquelles accèdent les internautes. Lorsque les internautes reçoivent des courriels du serveur, celui-ci peut y insérer un GIF invisible pour déterminer le nombre de personnes qui ouvrent ses courriels. Quand l’internaute clique sur un lien dans un courriel, cette action individuelle est enregistrée pour permettre au serveur de présenter à l’internaute des services préparés sur demande.

L’Ordre repère également l’activité sur son site Internet au moyen de fichiers journaux mis en réserve sur ses serveurs Internet. Certains renseignements sont repêchés, et sont de l’ordre des adresses IP, du type et de la version du navigateur utilisé, ainsi que des pages consultées. Le serveur peut aussi retracer comment l’internaute est entré sur le site et les liens sur lesquels il a cliqués pour en sortir. Une fois sorti du site, l’internaute ne peut plus être repéré.

L’Ordre a recours à l’activité de son site Internet pour l’aider à offrir à l’internaute une expérience Internet personnalisée, à rendre disponible une assistance technique fiable, à diagnostiquer les problèmes inhérents au serveur, à administrer ses sites Internet et pour adapter aux besoins de internautes ses offres de produits et de services.

Certains sites de l’Ordre offrent des liens vers des sites Internet de tiers, tels que, aux fins d’achat de livres, certains partenaires commerciaux et commerçants en ligne. Pendant que  de tels sites sont consultés, les Chevaliers de Colomb peuvent obtenir des renseignements sur les internautes. Toutefois, comme les Chevaliers de Colomb ne contrôlent pas les politiques ou les pratiques de renseignements de ces tiers, il revient aux internautes d’examiner les politiques de confidentialité de ces entreprises pour se renseigner sur leurs façons de recueillir et d’utiliser les éléments d’information nominative.

 

Mesures de sécurité

L’Ordre prend toutes les précautions disponibles pour protéger la confidentialité et la sécurité de ses internautes en ayant recours aux sauvegardes reconnues par l’industrie informatique, telle que coupe-feu, ajoutés à des mesures de sécurité soigneusement développées en vue de protéger l’information nominative des internautes de toute perte, de tout usage abusif ou de toute modification non autorisée. Lorsque nos sites demandent des renseignements névralgiques, tels que le numéro d’une carte de crédit, ces renseignements sont protégés, durant la transmission, par le recours à la technologie de cryptage, par exemple, le protocole SSL.

Les Chevaliers de Colomb se font un devoir d’insister auprès de leur personnel sur l’importance de protéger la sécurité et la confidentialité des visiteurs sur leur site Internet. Notre personnel est formé à sauvegarder vos renseignements et y est requis, et en ayant recours à des sauvegardes d’ordre physique, électronique et procédural, l’accès à l’information nominative est limité aux membres du personnel et aux agents aux fins d’affaires seulement. De plus, nos sites ont recours à des ressources tant internes qu’externes pour réviser la précision de leurs procédures.

 

Faculté de refus

Constant Contact, le partenaire de l’Ordre dans le domaine du service courriel de masse, permet aux internautes d’accepter ou de refuser que leur information nominative y soit affichée, ou encore de modifier leur choix, grâce à un lien apparaissant au titre en bas de page de la plupart des courriels. Ces options sont habituellement réglées au moment où les internautes font la demande de nos listes courriel et dans les messages courriel reçus de l’organisme.

 

Aux fins de renseignements supplémentaires

Chevalier de Colomb
1 Columbus Plaza
New Haven, CT 06510
(203) 752-4000
info@kofc.org
Dernière mise à jour: 17 juillet 2008