l'argent

Le essentiel du mariage

par John R. Ingisano, CLU

« Les gens mariés sont plus en meilleure santé que les célibataires », titrait un entête de l’Associated Press en décembre 2004.

Lorsqu’on met de côté le débat sur l’affrontement entre Mars et Vénus, la plupart des gens aiment parcourir la route de la vie en couple. La stabilité et la routine de la vie maritale mènent généralement à la prospérité et à la longévité. Ils comportent également des responsabilités financières.

La richesse est l’un des bénéfices du mariage. En général, les gens mariés sont plus prospères. Le Bureau du recensement américain rapporte que le revenu médian d’un foyer américain était de 43 318 $ en 2006.

Pour un homme célibataire, il se chiffrait à 40 668 $, alors que pour une femme célibataire, ce montant se situait à 30 724 $.

De plus, la valeur médiane nette d’un couple marié était de 91 218 $.

Pour les célibataires, cela s’élève à moins du tiers, soit 24 659 $ pour les hommes et 23 028 $ pour les femmes. Ces chiffres sont en partie redevables aux doubles revenus, mais aussi à la capacité de s’engager dans une planification à long terme.

La santé représente un autre bénéfice. Le National Center for Health Statistics (Centre national des statistiques en santé) révèle que, dans chaque catégorie d’âge, les hommes et les femmes mariés présentent moins d’incidences de mauvaise santé.

En général, les hommes se classent bien lorsqu’ils sont mariés. Ils se nourrissent mieux et se sentent mieux. Les femmes sont aussi en meilleure santé dans le mariage, mais cela dépend beaucoup de la qualité de leur relation.

Résultat: les gens mariés sont généralement en meilleure santé et mieux nantis.

Le mariage comporte cependant aussi un fardeau financier. Si vous êtes marié et avez une famille, vous devez subvenir aux besoins de celle-ci et protéger vos proches dans l’éventualité où quelque chose vous arriverait. Vous devez également subvenir aux besoins de deux personnes pour ce que vous espérez être une longue retraite en santé.

Que faire? Voici trois étapes.

1.  Planifiez une longue vie ensemble. Cela signifie épargner pour la retraite. Effectuez les contributions maximales aux régimes de pension et profitez des programmes proposés au travail.

2.  Planifiez pour votre épouse dans l’éventualité où vous n’y seriez plus. Si vous décédez prématurément, le fardeau financier de maintenir un foyer et peut-être d’élever des enfants tombera sur ses épaules. Assurez-vous que vous détenez une assurance-vie adéquate pour aider votre épouse à rencontrer ses responsabilités et obligations. Si vous êtes un homme marié, votre épouse vous survivra probablement. Il va sans dire que cela augmente considérablement vos besoins en assurance-vie.

3.  Planifiez en fonction de l’apparition de maladies. Rien ne peut remplacer une protection d’invalidité de qualité. Cela protège tout ce pour quoi vous avez travaillé pendant toutes ces années. De plus, informez-vous au sujet de l’assurance de soins de longue durée qui peut protéger vos avoirs pour votre épouse et vos héritiers si vous devez déménager dans un centre de soins ou si vous avez besoin de soins à domicile.

Résultat: si vous êtes mariés, profitez non seulement des bénéfices personnels que cet état civil confère, mais assurez-vous également de suivre ces étapes de base afin de protéger votre sécurité financière et celle de votre famille.

(Cet article est reproduit avec la permission de la revue Columbia, la publicatoin mensuelle des Chevaliers de Colomb. Pour plus de renseignements en matière de finances, visitez l'adresse suivante(http://www.kofc.org/insurance.)

John R. Ingrisano est un auteur qui se consacre au domaine financier et qui agit à titre de consultant se spécialisant en gestion financière, en assurance et en planification de retraite. Son adresse électronique est la suivante : john@thefreestyleentrepreneur.com.

Suivant